Projets de protection du climat

Le portefeuille de projets climatiques de Swiss Climate englobe des aspects variés dans différentes régions (en Suisse et dans le monde): production d’énergie renouvelable, reforestation et protection des forêts, distribution de réchauds aux foyers, projets de biomasse ou évitement du méthane. Tous les projets répondent à nos critères de qualité élevés. Leurs effets supplémentaires sur d’autres objectifs de développement durable (ODD) sont également variés. Nous vous proposons aussi volontiers d’autres projets de protection du climat qui ne font pas partie de notre portefeuille et qui sont taillés à la mesure de vos besoins. Tous les projets répondent à nos critères de qualité élevés. Leurs effets supplémentaires sur d’autres objectifs de développement durable (ODD) sont également variés. Nous vous proposons aussi volontiers d’autres projets de protection du climat qui ne font pas partie de notre portefeuille et qui sont taillés à la mesure de vos besoins.

angle-left Adopter la biomasse renouvelable pour protéger les forêts tropicales au Brésil

Adopter la biomasse renouvelable pour protéger les forêts tropicales au Brésil

Ce projet soutient un approvisionnement durable en énergie dans le cadre de la fabrication de céramique au Brésil. Cela permet à la fois de lutter contre le changement climatique et de contribuer à la préservation de la biodiversité dans les forêts tropicales brésiliennes.

Standard de projet:  VCS, Social Carbon

Description du projet

Avant la mise en œuvre du projet, la fabrique de céramique située au nord-est du Brésil utilisait du bois récolté dans les forêts tropicales environnantes du biome de Caatinga pour couvrir ses besoins en énergie. Cette pratique contraire aux principes du développement durable était à l’origine d’importantes émissions CO2.

La déforestation à large échelle menaçait aussi la biodiversité indigène particulièrement riche dans les forêts tropicales brésiliennes.

Un approvisionnement énergétique plus durable de la fabrique de céramique se heurtait cependant à des obstacles financiers : les processus de production permettant de transformer de la biomasse en énergie nécessitaient de grands investissements.

Ces investissements ont pu être réalisés grâce aux contributions du projet et ainsi la biomasse non renouvelable a pu être remplacée par de la biomasse renouvelable. Aujourd’hui, à la place du bois provenant des forêts équatoriales, les usines emploient de la biomasse présente en abondance mais autrement inutilisée, telle que les coques de noix de cajou ou de coco ou bien du bois provenant d’exploitations forestières durables.

Le projet protège déjà de la déforestation 210 hectares de précieuse forêt du biome amazonien et préserve l’habitat d’innombrables espèces menacées.

Avantages sociaux et économiques

  • Le projet a permis la création de nouvelles places de travail, en particulier pour des femmes.
  • Dans le cadre d’un projet spécial, les 56 travailleuses et travailleurs ont été sensibilisés et formés à la sécurité au travail.
  • Une machine installée récemment amène la biomasse directement dans le fourneau et prévient ainsi une exposition directe des employé-e-s à la chaleur.
  • Grâce au projet, les fournisseurs de biomasse ont accès à de nouveaux marchés et à une demande plus élevée.
  • Les recettes de la vente de certificats permettent de soutenir un centre de traitement du cancer et de formation à Ceará.
  • Pour améliorer la santé des travailleuses et travailleurs et promouvoir la pratique du sport, l’infrastructure nécessaire à l’organisation régulière de matchs de football a été réalisée.
  • La fabrique de céramique a été récompensée dans le cadre du prix SESI 2012 pour sa qualité en tant que place de travail dans la catégorie du développement socio écologique dans les micro et petites entreprises.

Aspects environnementaux

  • L’arrêt de la déforestation protège de nombreuses espèces rares de la faune et de la flore indigènes.
  • Dans le cadre d’un partenariat avec l’agence pour l’environnement brésilienne, des espèces animales locales menacées qui avaient disparu des forêts tropicales pour cause d’activités illégales, sont réintroduites.
  • Des contrôles réguliers de la qualité de l’air permettent de maintenir les émissions de polluants atmosphériques et de particules de suie à un niveau acceptable. Des filtres ont également été installés pour réduire la pollution de l’air.
  • Un concept de gestion forestière durable a été introduit dans les forêts environnantes.

 

SDGs

Standort

Impressionen