Projets de protection du climat

Le portefeuille de projets climatiques de Swiss Climate englobe des aspects variés dans différentes régions (en Suisse et dans le monde): production d’énergie renouvelable, reforestation et protection des forêts, distribution de réchauds aux foyers, projets de biomasse ou évitement du méthane. Tous les projets répondent à nos critères de qualité élevés. Leurs effets supplémentaires sur d’autres objectifs de développement durable (ODD) sont également variés. Nous vous proposons aussi volontiers d’autres projets de protection du climat qui ne font pas partie de notre portefeuille et qui sont taillés à la mesure de vos besoins. Tous les projets répondent à nos critères de qualité élevés. Leurs effets supplémentaires sur d’autres objectifs de développement durable (ODD) sont également variés. Nous vous proposons aussi volontiers d’autres projets de protection du climat qui ne font pas partie de notre portefeuille et qui sont taillés à la mesure de vos besoins.

angle-left Gestion de forêt durable au Pérou

Gestion de forêt durable au Pérou

Le projet Madre de Dios est situé dans une zone qui représente 15 % de l’Amazonie péru-vienne: cet endroit est l’un des hot spots de la biodiversité mondiale. Le projet vise à réduire la déforestation en augmentant le contrôle et l’application de la loi dans la région ainsi qu’en soutenant les communautés locales. De plus, il contribue au développement durable de productions rurales et de populations indigènes.

Standard du projet: VCS

Description du projet

L’autoroute intercontinentale reliant le Brésil au Pérou est en train d’être bâtie à travers la forêt amazonienne, ce qui représente une menace pour l’environnement et la biodiversité de la région. De plus, les ressources actuelles ne suffisent pas pour assurer le contrôle de l’Amazonie péruvienne et la protéger des exploitants illégaux, attirés par l’importante valeur et l’accessibilité d’espèces menacées d’arbres tropicaux.

Ce projet forestier va par conséquent réduire la déforestation en augmentant la surveillance de la forêt tropicale et en favorisant une gestion durable de la forêt dans les concessions forestières certifiées.

Différentes mesures sont mises en œuvre dans le cadre du projet afin de surveiller la zone et préserver la forêt efficacement : élaboration d’un plan de garde, installations de postes de contrôle, délimitation des frontières des concessions, patrouilles régulières dans les secteurs vulnérables, monitoring de potentielles invasions grâce à des images satellite, ainsi que l’introduction d’une éducation environnementale visant les enfants et adultes des communautés impliquées dans le projet.

Outre le fait de créer une plus-value régionale, le projet crée également de nouvelles opportunités professionnelles pour les populations locales dans le secteur de l’écotourisme.

Dépendant de la forêt pour leur survie, les communautés indigènes ont compris qu’avec une gestion consciencieuse des forêts, elles seraient capables de tirer de nombreux bénéfices de leurs ressources considérables. De plus, une partie des fonds du projet est destinée à l’enrichissement de la forêt tropicale amazonienne : différentes espèces d’arbre endémiques sont plantées dans les zones qui en ont besoin. Ainsi, grâce à la préservation de la forêt et une gestion durable, le projet a déjà réussi à éliminer 930'000 t de CO2 de l’atmosphère en 2016.

Avantages sociaux et économiques

  • Le projet promeut et finance les productions respectueuses de l’environnement développées par des exploitants ruraux et des communautés indigènes (p.ex. caoutchouc naturel).
  • Différents projets d’écotourisme sont lancés dans la zone.
  • Les fonds sont réinvestis dans des générateurs électriques, des ordinateurs, un moteur pour le bateau communautaire sur la rivière ainsi que dans l’aide sanitaire.
  • Le projet assiste également les communautés voisines pour la construction et réparations de routes, soutient les campagnes contre la fièvre dengue et offre son soutien en cas d’urgence (inondations, etc.).

Avantages environnementaux

  • Le projet aide à protéger l’habitat naturel de 35 espèces en danger comme le jaguar, le boa constrictor ou les tortues Tarikaya.
  • Une importance particulière est accordée au monitoring de la capacité naturelle de régénération de la forêt tropicale, surtout aux espèces d’arbres menacées d’extinction, comme l’acajou ou le cèdre.
  • Renforcer la biodiversité en protégeant les écosystèmes où des plantes médicinales poussent, utilisées par les autochtones pour soigner différentes maladies.
  • Garantir l’équilibre entre êtres humains et nature : le projet vise à interdire les activités illégales et le braconnage dans la zone.

Lieu

Impressions