Projets de protection du climat

Le portefeuille de projets climatiques de Swiss Climate englobe des aspects variés dans différentes régions (en Suisse et dans le monde): production d’énergie renouvelable, reforestation et protection des forêts, distribution de réchauds aux foyers, projets de biomasse ou évitement du méthane. Tous les projets répondent à nos critères de qualité élevés. Leurs effets supplémentaires sur d’autres objectifs de développement durable (ODD) sont également variés. Nous vous proposons aussi volontiers d’autres projets de protection du climat qui ne font pas partie de notre portefeuille et qui sont taillés à la mesure de vos besoins. Tous les projets répondent à nos critères de qualité élevés. Leurs effets supplémentaires sur d’autres objectifs de développement durable (ODD) sont également variés. Nous vous proposons aussi volontiers d’autres projets de protection du climat qui ne font pas partie de notre portefeuille et qui sont taillés à la mesure de vos besoins.

angle-left Utilisation de biomasse pour protéger la forêt tropicale au Brésil

Utilisation de biomasse pour protéger la forêt tropicale au Brésil

Ce projet soutient un approvisionnement durable en énergie dans le cadre de la fabrication de céramique au Brésil. Cela permet à la fois de lutter contre le changement climatique et de contribuer à la préservation de la biodiversité dans les forêts tropicales brésiliennes.

Standard de projet: Gold Standard VER

Description du projet

Avant la mise en œuvre du projet, cinq petites fabriques de céramique au Nord-Est du Brésil utilisaient du bois récolté dans les forêts tropicales environnantes pour couvrir leurs besoins en énergie. Cette pratique contraire aux principes du développement durable était à l’origine d’importantes émissions de CO2.

Cette utilisation non durable des produits de la forêt menaçait aussi la biodiversité indigène particulièrement riche dans les forêts tropicales brésiliennes.

La mise en place d’un approvisionnement durable en énergie était néanmoins soumise à des barrières financières: les processus de production permettant de transformer de la biomasse en énergie nécessitaient de grands investissements.

Ces investissements ont pu être réalisés grâce aux contributions du projet et ainsi la biomasse non-renouvelable a pu être remplacée par de la biomasse renouvelable. Aujourd’hui, à la place du bois provenant des forêts équatoriales, les usines emploient de la biomasse présente en abondance mais autrement inutilisée, telle que les coques de noix de cajou ou de coco ou bien du bois provenant d’exploitations forestières durables.

Chaque année, de grandes et précieuses surfaces de forêt sont ainsi préservées et des espèces autochtones sont protégées.

En outre, la mise à disposition de biomasse renouvelable offre de nouvelles possibilités aux entrepreneurs locaux. Elle a donc enclenché un développement économique durable.

Avantages sociaux et économiques

  • La population locale et d’autres parties prenantes ont été invitées à se rassembler pour être informées sur le projet et échanger leurs opinions. Ceci a beaucoup contribué à l’acceptation du projet.
  • Dans le cadre du projet, des indications sur l’utilisation correcte des vêtements de protection furent données aux employés.
  • Une machine installée récemment amène la biomasse directement dans le fourneau et prévient ainsi une exposition directe des employés à la chaleur.
  • Grâce au projet, les fournisseurs de biomasse ont accès de nouveaux marchés et à une demande plus élevée.

Aspects environnementaux

  • La déforestation évitée protège de nombreuses espèces rares de la faune et de la flore locale.
  • Dans le cadre d’un partenariat avec l’agence pour l’environnement brésilienne, des espèces animales locales menacées qui avaient disparu des forêts tropicales à cause d’activités illégales, sont réintroduites.
  • Des contrôles réguliers de la qualité de l’air permettent de maintenir les émissions de polluants atmosphériques et de particules de suie à un niveau acceptable.
  • Un concept de gestion forestière durable a été introduit dans les forêts environnantes.
  • Plus de 3000 arbres autochtones ont été plantés dans le cadre d’une action de reboisement.

Lieu

Impressions